JPMorgan accusé de manipulation sur le marché de l’énergie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La Federal Energy Regulatory Commission des États-Unis allègue que JPMorgan Chase & Co a manipulés les marchés de l’électricité en Californie et dans le Midwest de septembre 2010 à juin 2011, les opérateurs du réseau auraient payé des dizaines de millions de dollars payés en trop.

L’agence a indiqué dans un avis sur les violations présumées, qu’elle a préalablement déterminé qu’une unité de trading de JPMorgan s’était engagée dans huit stratégies de manipulation des enchères.

La banque basée à New York a accepté les sanctions, une amende d’environ 400 millions de dollars dans un règlement pourrait être annoncée dès demain, selon une personne proche du dossier qui a demandé à ne pas être identifiée parce que les conditions ne sont pas encore publique. D’autres sanctions pourraient inclure la confiscation des profits.

Cette affaire est un nouveau revers pour la plus grande banque américaine qui a navigué à travers la crise financière de 2008 sans une seule perte trimestrielle. L’année dernière, JPMorgan a perdu plus de 6,2 milliards de dollars avec de faux paris à sens unique sur des produits dérivés placés par des traders à Londres.

Autres cas

Deutsche Bank a décidé le 22 janvier de verser 1,6 million de dollars pour régler les revendications de la FERC pour une manipulation des marchés de l’énergie en 2010.

Dans le cas de Barclays, la FERC a perçu 453 millions de dollars avec des sanctions civiles contre les banques basées à Londres et quatre de ses ex-traders.

La FERC a accusé un ancien employé de Barclays, Scott Connelly qui a payé une amende de 15 millions $. Trois autres anciens traders ont écopé d’une amende d’un million de dollars chacun.

En 2011, la FERC avait réclamé une amende de 30 millions de dollars au trader Brian Hunter pour une manipulation de prix des contrats sur le New York Mercantile Exchange en 2006 tout en augmentant la valeur des instruments financiers dérivés. Une cour d’appel américaine a statué en mars que la FERC n’avait pas compétence pour l’amende.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »